Politique et Web : quels usages ?

Quelles sont les tendances du web politique? Comment nos politiques utilisent-ils Internet?,...

Un blog de TemPS réels | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 9 septembre 2006

Dubosc et Jamel pointent vers le FN : premier spam politique vidéo !

Hier, vendredi 8 septembre, le site de partage de vidéos Dailymotion a été témoin de la première opération de spam politique vidéo; d'après le site d'information news.fr

Ce spam, à mettre au crédit du Front National, se présente ainsi : l'internaute qui recherche « Dubosc » ou « Jamel » pour chercher une vidéo sur Dailymotion se voit proposer dans les pages de résultats des vidéos de Jean-Marie Le Pen et d'autres personnalités du parti frontiste.
Il semblerait aujourd'hui que Dailymotion ait fait le ménage...

"Morale de cette histoire" : les militants du FN seraient-ils davantage web-addicts que leur chef, qui lors de la clôture de l'Université d'été du parti, invitait ses partisans, par deux fois, à se retrouver sur le WW.frontnational.com... Pas sûr que cela booste les connexions Jean-Marie !

lundi 7 août 2006

Les caravanes des Jeunes UMP et des jeunes socialistes ne se croiseront pas

Même principe mais application différente. Voilà comment nous pourrions synthétiser les caravanes des Jeunes Populaires (UMP) et du MJS (Mouvement des Jeunes Socialistes) qui parcourent la France cet été.

Campagne présidentielle oblige, les jeunes adhérents des deux partis majoritaires ne font pas relâche cet été, tout en ayant néanmoins peu de risques de se croiser.
Sur le web déjà; le MJS n'ayant pas prévu de dispositif spécial accompagnant le Tour de France de ses caravaniers. Un peu dommage au regard de l'apport possible du web - et des blogs notamment - sur ce type d'événements (facilité et rapidité de mise à jour, possibilité de relayer l'ambiance de l'opération via vidéo, tissage de lien possible avec les visiteurs des caravanes qui pourraient retrouver leur photo corps-bronzé sur un blog,...).
Côté UMP, un blog dédié permet de retrouver les photos de chaque étape, de débattre et, bien entendu, de réorienter le visiteur sur les sites de l'UMP et du projet. Rien de bien innovant mais une présence minimale dont les jeunes socialistes auraient pu s'inspirer...eux qui se contentent, sur leur site, de rappeler que les caravanes d'été ne sont pas du tout une "trouvaille" de l'UMP mais que les leurs étaient déjà actives en 2002.

Physiquement non plus, peu de chances de se croiser; si l'on s'en tient aux parcours des deux écuries...
Côté PS, on privilégie "les destinations urbaines et notamment les quartiers populaires (le 16 août, la caravane du projet stationnera à Clichy-sous-Bois)", partant du principe que de nombreux français n'ont pas la possibilité de partir en vacances.
Côté UMP, on se focalise dernièrement sur des stations balnéaires plutôt marquées à droite (Carnac, Vannes, Noirmoutier,...). Une occasion de revenir sur le sondage BVA pour l'Express d'il y a quelques jours, qui nous donne les préférences Droite-Gauche des français en fonction de leur lieu de vacances...

lundi 24 juillet 2006

Comment les différents partis politiques valorisent-ils leur projet pour 2007 sur Internet ?

Chaque parti finalise ou présente actuellement son projet en vue de l’élection de 2007 ; l’occasion pour nous de faire un tour d’horizon de la manière dont chacun le valorise sur Internet.

A droite, l’UMP s’appuie sur le site des « Conventions pour la France d’après ». Structuré en thématiques (Immigration, Service Public, Economie,...), ce dernier permet à l’internaute de consulter les vidéos en différé de toutes les Conventions qui ont eu lieu depuis plusieurs mois, de télécharger les discours et les motions de synthèse qui en ont découlé.
La touche d’interactivité est apportée par des questionnaires (exemple sur les injustices), permettant de faire son choix parmi les propositions qui font consensus au sein de l’UMP sur chaque sujet.
Le projet ne semblant pas encore achevé, il nous est impossible d’en analyser la mise en valeur pour le moment, mais nous y reviendrons.

A l’UDF, ce que l’on donne à voir n’apporte pas beaucoup d’éléments à l’internaute. La rubrique « Notre projet » du site de l’UDF fait état des colloques et des commissions de travail, met en avant des comptes-rendus de table ronde, des contributions de militants,…, mais rien de très structuré pour l’instant, ni de site dédié à la mise en valeur et à l’explication du projet du parti centriste.


Passons à gauche désormais avec le Parti Socialiste, qui est certainement le parti qui utilise le mieux les capacités d’Internet et du Web 2.0 pour valoriser son projet.
Le PS dispose d’un blog entièrement dédié au projet, qui a pris le relais du site des Etats Généraux consacré à la construction de ce même projet. Outre la mise à disposition du texte en version intégrale (en .pdf) et en entrées thématiques (directement sur le blog), le PS a eu la bonne idée de constituer des mini-dossiers permettant à l’internaute de décrypter les différents sujets portés par le projet (service public de la petite enfance, service civique obligatoire, couverture professionnelle universelle,…). Ces dossiers à vocation pédagogique mêlent à la fois des images animées, des vidéos, des témoignages qui expliquent et valorisent chacune des propositions. L’interactivité est pour le moment assurée par le format blog mais le PS pourrait certainement s’inspirer de l’UMP qui incite à voter pour les propositions préférées des internautes.

Les Verts disposent d’une rubrique « Présidentielles 2007 » sur laquelle ils mettent pour le moment à disposition l’état d’avancement de leur projet et les récentes prises de position de leurs dirigeants sur chacun des grands sujets. Le site étant nouveau, on a clairement l’impression qu’il est en train de se structurer.

Au PCF, malgré un site de plus en plus dynamique, on ne recense encore aucune initiative forte autour du projet communiste.

Aux extrêmes enfin, l’approche semble clairement différente.
Le Front National est déjà en rang serré ( !) sur Internet, les yeux tout droits rivés vers la Présidentielle. Une pré-page d’accueil nous montre déjà Jean-Marie Le Pen à l’Elysée sous le slogan « Du travail pour les français ». Une fois sur le site, le programme du FN est disponible en version complète (téléchargeable en .pdf) ou segmenté par thématiques directement sur le site. Le FN met également en avant de manière très synthétique ses principales propositions sur 6 sujets majeurs du parti : l’identité, la souveraineté, la sécurité, la prospérité, la fraternité et la liberté.
Tout cela sera certainement relayé et amplifié par le Journal de Bord en vidéo que tient J.M. Le Pen sur le site.

Côté LCR et LO, le « combat » quotidien semble continuer comme si de rien n’était…Aucune entrée spécifique en vue de 2007.

samedi 24 juin 2006

Les verts se (re)mettent au Web !

Les Verts Alors que le site Internet des Verts commençait à sérieusement devenir un modèle de ce que l'on faisait il y a 10 ans sur le Web, il semblerait que le parti écologique prenne enfin en compte l'usage de ce média dans sa politique de communication et d'animation de ses adhérents.


Au programme donc :
  • un agrégateur de blogs qui regroupe des informations directement issues des blogs de militant-e-s des Verts.

mardi 13 juin 2006

Lancement de Webcitoyen, pour la défense de la libre expression citoyenne sur le Web

A l'initiative de plusieurs blogueurs locaux, un site pour la création d'une association de "défense de la liberté d'expression citoyenne sur le web" vient d'être lancé : www.webcitoyen.com.

Christophe GrebertChristophe Grébert, auteur de Monputeaux.com, nous en dit un peu plus :

"L'idée est de réfléchir entre blogueurs locaux aux moyens de faire face à la multiplication des intimidations, menaces de procès, plaintes et procès lancés par certains élus à l'encontre d'internautes qu'ils considèrent comme des gêneurs.

Dans les Hauts-de-Seine, 2 cas ont été particulièrement médiatisés :
- les Ceccaldi-Raynaud à Puteaux qui s'acharnent depuis 4 ans contre moi et mon blog www.monputeaux.com.
- et Manuel Aeschlimann à Asnières qui "tire (virtuellement) sur tout internaute qui bouge".

Mais à côté de ces 2 cas connus, il faut se rendre compte que partout en France, cette situation se reproduit dans le silence.

Un blogueur isolé, qui reçoit une lettre d'avocat ou d'huissier le menaçant, ne va pas réfléchir à 2 fois : il suspendra son blog, de peur de se retrouver embarqué dans un procès, avec tout ce que cela représente comme temps, argent et énergie dépensés.

Il y a un grand déséquilibre entre le simple citoyen qui s'exprime sur le web et les différents pouvoirs -politiques, institutionnels, capitalistiques- qui considèrent à tort détenir le monopole de la parole publique.

Nous considérons que cette situation est une menace pour la liberté d'expression et qu'en nous regroupant nous pourrons agir pour faire valoir nos droits... tout en reconnaissant aussi nos devoirs."