Le chéquier est un carnet de chèque qui vous permettra ainsi de régler vos différents achats. Ce moyen de paiement détient de nombreux avantages comme entre autre vous permettre de différer votre paiement en vous arrangeant avec le bénéficiaire.  Ce moyen de paiement est disponible chez toutes les banques traditionnelles et il vous sera très souvent possible de choisir quel type de chéquier utiliser. Il existe deux grands types de carnet disponibles pour les particuliers : le chéquier portefeuille et le chéquier classique. Nous verrons ici les grandes différences et les avantages de ces différents types de carnet pour vous aider à faire votre choix.

Les différents types de chéquiers disponibles

Pour obtenir un chéquier, cela est très facile. En effet, il vous suffira de le commander à votre banque et vous le recevrez en quelques jours à votre domicile ou à votre agence. Néanmoins, au moment de vos démarches, deux types de chéquiers vous seront proposés. Si les deux types de carnet présentent des chèques similaires, la différence réside en leur agencement. Ainsi, chaque chéquier détient sa particularité et est plus pratique pour un ensemble de personne donné.

Le chéquier classique

chéquier classique

Le chéquier classique relie l’ensemble des chèques par la gauche. Les talons sont assez épais et mesurent 8 x 4 cm. Le principal avantage est que vous pourrez, une fois tous les chèques utilisés, couper la protection et ne conserver que l’ensemble des talons. Cela vous permettra de garder une trace des sommes déboursés beaucoup plus facilement. Ainsi, vous ferez vos comptes plus simplement.

Néanmoins, ce type de chéquier présente des inconvénients surtout pour les gauchers. En effet, il peut s’avère plus difficile pour ces personnes de remplir leurs chèques ou de les détacher.

A lire également : Comment remplir un chèque

Le chéquier portefeuille

chéquier portefeuille

L’avantage majeur d’un chéquier portefeuille est que celui-ci s’adapte tout aussi bien aux droitiers qu’aux gauchers. En effet, les chèques s’attachent par le haut avec le talon disposé sur la largeur. De plus, ce type de carnet est beaucoup moins volumineux, moins long et un peu plus large (2 cm de plus).

De plus, ses dimensions sont adaptées pour rentrer dans un portefeuille classique. Ce format est généralement très apprécié par les femmes qui peuvent facilement le ranger dans leur sac à main. A l’inverse, les hommes affectionnent généralement moins ce modèle car il rentre plus difficilement dans les poches intérieures des vestes que le format classique.

Le chéquier de correspondance

Ce dernier type de chéquier n’est pas accessible aux particuliers mais reste très apprécié des commerçants et artisans. En effet, celui-ci est une sorte de mélange des deux chéquiers précédents et détient deux talons : un sur la gauche et l’autre en haut. Le premier servira à y apposer les informations basiques telles que le montant, le bénéficiaire et la date. Le second lui fera simplement office de bande de correspondance.

Chaque carnet détient entre cinquante et soixante chèques et permet essentiellement de régler les fournisseurs ou les prestataires. Néanmoins, ce type de modèle détient un inconvénient majeur :  il est très imposant et ne s’adapte pas forcément aux besoins d’un particulier.

Quand et pourquoi utiliser un chéquier ?

Le chèque est un moyen de paiement très sécurisé et encore fréquemment utilisé en France. Cependant, les nouvelles méthodes de règlements tels que le paiement mobile, les virements bancaires ou la carte de crédit ont réduit considérablement son utilisation. Néanmoins, le chèque s’utilise encore dans des actions de la vie quotidienne comme le règlement des courses, la rémunération d’une prestation ou encore la déposition d’une caution.

Pourtant l’usage du chéquier se fait de plus en plus rare. La raison première est que le prélèvement de la somme prévu sur votre compte se fait en différé et dépend majoritairement du moment où le bénéficiaire décide de l’encaisser. Il vous faudra alors rester à l’affut de votre solde pour être sûre de détenir les provisions suffisantes.

Pour en savoir plus : Chèque sans provision encaissé ? Les recours et les conséquences.

Comment renouveler son chéquier ?

Une grande partie des banques proposent un renouvellement automatique des chéquiers. Ainsi, dès que la demande de décaissement de votre dernier chèque leur sera envoyée, ils mettront en place une nouvelle commande. Dans ce cas là, vous ne pourrez pas choisir votre type de chéquier et recevrez le même modèle que le précédent.

Si vous souhaitez changer de type de carnet de chèque, pensez alors à en informer votre conseiller bancaire en amont.

Néanmoins, toutes les banques ne vous proposent pas ce service. Ainsi, dans les autres cas, vous réaliserez votre demande de renouvellement en agence, auprès de votre conseiller. Pour cela, nous vous conseillons de vous y prendre un peu en avance et de commencer les démarches lorsqu’il ne vous reste que 6 ou 5 chèques. Dans ce cas là, il vous sera possible de changer de format de chéquier lors de la demande.

Pour conclure, vous avez désormais toutes les informations nécessaires afin de choisir entre chéquier portefeuille et classique.

A lire également : Comment faire opposition à un chèque ?