Nous nous sommes tous retrouvés dans cette situation : des revenus limités, et des dépenses qui s’accumulent ! Un achat en trop, et vous êtes à découvert ! Si votre banque vous permet en général d’obtenir un découvert autorisé, il ne faut pas trop en abuser, au risque de vous retrouver avec un découvert autorisé suspendu. Dans ce cas, vous n’avez plus de marge de manœuvre pour faire face à d’éventuelles difficultés. Si vous vous êtes déjà retrouvé dans cette situation, voyons comment peut-on récupérer son découvert autorisé.

À lire également : Fraude à la carte bancaire : quelles sont les modalités et le délai de remboursement ?

Un découvert, c’est quoi ?

Vous êtes à découvert, lorsque vous avez dépensé plus vous n’avez gagné. Votre solde est donc négatif. Pourtant, la plupart des banques autorisent cette situation (avec certaines limites). En bref, la banque vous permet de lui emprunter de l’argent.

Il existe deux types de découvert : le découvert autorisé et le découvert non autorisé.

La plupart des banques fixent un montant que vous pouvez dépasser sur votre compte. Votre découvert autorisé dépend de votre situation familiale, financière, et de la manière dont vous gérez votre budget. En règle générale, plus vous avez de revenus, plus les banques sont disposées à vous autoriser un découvert important.

Vous passez au découvert non autorisé lorsque vous dépassez le découvert autorisé. Vous continuez à emprunter de l’argent à votre banque sans y être autorisé. La banque est en droit de refuser de faire passer vos chèques et vos prélèvements, voire de vous retrouver interdit bancaire.

Quelles sont les conséquences si j’atteins mon découvert autorisé

Tant que vous restez dans la limite de votre découvert autorisé, les conséquences ne sont pas si graves. Il faut savoir cependant que vous devrez quand même régler des frais à votre banque : les agios. Vous pouvez consulter votre convention de compte pour savoir le montant et la durée autorisée du découvert. Sachez toutefois que vous ne pouvez pas être à découvert plus de 3 mois consécutifs.

Au-delà de ces 3 mois, cette situation est considérée comme un prêt à la consommation, votre banque sera donc dans l’obligation de vous soumettre une offre de crédit, avec un taux d’intérêt déterminé et des mensualités qu’il faudra que vous respectiez.

Si vous êtes peu souvent à découvert, et pour des durées généralement courtes, vous pouvez même négocier avec votre banque une exonération de ces agios. Cela dit, si vous êtes régulièrement à découvert, il est probable que votre banque refuse votre demande.

Il faut retenir que plus vous êtes à découvert longtemps, plus les frais seront élevés. Le meilleur moyen d’économiser est donc de régulariser votre situation le plus rapidement possible.

Quelles sont les conséquences si je dépasse mon découvert autorisé ?

dépasser découvert bancaire

Les conséquences pour ce cas de figure sont nettement plus drastiques. Premièrement, les agios que vous devrez régler seront nettement supérieurs. En effet, en plus des agios prévus pour votre découvert autorisé, vous paierez un taux d’agios majoré pour la somme qui dépasse le découvert autorisé.

Ce n’est pas tout, en plus des agios, il est probable que vous ayez à payer des frais supplémentaires type commission d’intervention, ou frais d’incident de paiement. Les frais peuvent rapidement s’accumuler et contribuer à creuser votre découvert.

La banque est également en droit de faire clôturer votre compte bancaire, ou même de vous inscrire au Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP). Si vous avez tenté de régler un achat avec un chèque, vous pourrez être inscrit sur le Fichier Central des Chèques (FCP). L’inscription sur un tel fichier pourra aisément déboucher sur une clôture de votre compte, et rendra l’ouverture d’un autre compte très difficile.

À lire également : Paiement sans contact : quels sont les différents moyens de le désactiver ?

Ma banque peut-elle supprimer ou revoir à la baisse mon autorisation de découvert ?

Si vous avez abusé de votre découvert, sachez que votre banque est en droit de réviser votre autorisation de découvert sans votre accord. Il faudra cependant qu’elle respecte certaines règles.

Votre banque peut donc révoquer votre droit au découvert, mais ne peut le faire que 60 jours après vous avoir notifié. Votre établissement bancaire peut, soit diminuer le montant de votre découvert autorisé, soit, le supprimer purement et simplement. Il est possible que votre banque vous impose l’utilisation d’une carte à autorisation systématique qui vous empêchera de dépenser plus que ce que vous avez sur votre compte. En effet, ce type de carte interroge votre solde à chaque opération. Si vous n’avez pas l’argent nécessaire sur votre compte, l’opération est impossible.

Rassurez-vous, il existe des moyens de récupérer son découvert autorisé, sans en passer par là. En effet, plus vous creusez votre découvert, plus votre situation devient difficile : vous devez payer des frais de plus en plus importants, et la situation peut faire boule de neige. La première chose à faire sera donc de tout faire pour récupérer une situation financière plus stable. 

Comment récupérer son découvert autorisé

Assainir mes finances

Bien entendu, pour comprendre comment récupérer son découvert autorisé, il faut commencer par rétablir la santé financière de son compte en banque. Plus vous aurez une situation budgétaire stable, plus votre banque sera disposée à vous autoriser un découvert à nouveau.

Si vous voulez assainir vos finances pour éviter de vous retrouver à nouveau à découvert, il va falloir prendre de nouvelles habitudes en termes de gestion budgétaire. Pour combler votre découvert, il vous faudra, soit, gagner plus, soit, dépenser moins. Pour le faire efficacement, commencez par analyser votre situation. Étudiez votre relevé de comptes : catégorisez vos dépenses, observez de près les postes de dépense les plus importants, et tentez de repérer toute dépense inutile.

N’hésitez pas à comparer différentes offres, par exemple de télécommunication ou autre. En changeant de fournisseur, vous pourrez peut-être faire quelques économies. Pensez également à comparer les offres bancaires, certaines banques, notamment en ligne, proposent des offres moins chères que les banques traditionnelles.

Pour arrondir vos fins de mois, pensez aux sites internet qui vous permettent de vendre certains de vos objets ou vêtements en ligne. Vous pourrez peut-être ainsi combler une partie de vos finances.

Négocier avec ma banque

La deuxième étape pour savoir comment récupérer son découvert autorisé, c’est de communiquer avec votre banque.

Premièrement, si vous êtes à découvert depuis longtemps, pensez à prendre rendez-vous avec votre banque. Vous pourrez demander à votre conseiller de mettre en place un crédit à la consommation. Les taux d’intérêt d’un tel crédit sont généralement beaucoup plus avantageux que les frais liés à un découvert. En effet, les agios vous coûteront plus cher. Il peut donc être intéressant de transformer votre découvert en crédit, vous paierez moins de frais et pourrez mettre en place un système de remboursement adapté, qui vous permettra de faire face.

Vous avez également la possibilité de demander à votre banque de vous faire bénéficier d’une offre spécifique à la clientèle fragile. Ce type de contrat permet de réduire drastiquement les frais bancaires appliqués. En contrepartie, vos possibilités seront probablement réduites elles aussi. On vous fournira peut-être une carte à autorisation systématique qui vous empêchera de dépenser plus que ce que vous avez sur votre compte. En revanche, c’est un bon moyen de contrôler vos dépenses sans  vous exposer à des frais qui peuvent s’avérer excessifs.

Si la situation s’est véritablement dégradée et que vous ne pouvez plus faire face, alors pensez à remplir un dossier de surendettement. 

négocier avec ma banque

Ma banque a supprimé mon autorisation de découvert de façon abusive

Il peut arriver que votre banque supprime votre autorisation de découvert de manière abusive. Si vous estimez que vos finances sont suffisamment stables pour bénéficier d’un découvert, alors n’hésitez pas à alerter votre banque et à faire valoir vos droits. Prenez rendez-vous avec votre conseiller et exposez-lui vos arguments. S’il refuse de vous accorder votre autorisation de découvert, alors il faudra passer à l’étape suivante.

Pour ce faire, il faudra commencer par alerter le médiateur bancaire. Cette personne est chargée de régler à l’amiable tout différent entre l’établissement bancaire et ses clients. Cette personne est dans l’obligation d’être impartiale, et doit être indépendante de la banque, vous avez donc toutes vos chances d’atteindre un accord satisfaisant pour les deux parties. Vous pourrez négocier et éventuellement récupérer votre autorisation de découvert.

Si votre banque refuse de vous accorder ce droit, et que vous estimez qu’elle agit de façon abusive, alors vous n’aurez plus qu’un recours : engager un procès civil. Pour cela, n’hésitez pas à contacter une association de consommateurs qui pourra vous apporter de l’aide.

Avoir des fins de mois difficiles, c’est quelque chose de très courant pour de nombreux français. Et si cela vous arrive régulièrement, votre banque est tout à faire en droit revoir votre autorisation de découvert à la baisse, ou de le supprimer purement et simplement. Pas d’inquiétudes, il existe des moyens de récupérer ce droit. Mais cela passera forcément par des changements, de revenus, ou de dépenses.

À lire également : Quel est le délai pour un virement depuis un Livret A vers un compte courant ?