Le chèque est un moyen de paiement fréquemment utilisé en France, le remplir est assez simple à condition de bien  exécuter les 7 étapes primordiales. Tous les chèques se présentent et se remplissent de la même façon. Nous vous délivrons ici une explication détaillée des phases à réaliser pour savoir comment remplir un chèque ainsi que les conseils fondamentaux pour éviter les fraudes, les détournements ou la falsification du chèque.

Recommandation pour remplir un chèque

Avant d’entrer dans les détails des instructions pour savoir comment remplir un chèque, voici les préceptes à connaître et à suivre :

  • Utiliser un style de préférence noir ou bleu et proscrire le crayon à papier.
  • Éviter les ratures.
  • Vérifier la provision de votre compte. Pour en savoir plus, voici notre article : Chèque sans provision encaissé ? Les recours et les conséquences.
  • Penser à respecter toutes les étapes prodiguées ci-dessous dans l’ordre que vous le souhaitez.

Étape 1 : Inscrire le montant en chiffre

Dans un premier temps, pour remplir un chèque, il vous faudra renseigner le montant en chiffre. Celui-ci s’écrit en haut à droite, comme précisé à l’image. Si la somme n’est pas ronde, il vous suffira d’inscrire l’ensemble des chiffres espacés d’une virgule tel que 20,50. Le signe  » €  » n’est pas nécessaire. A l’inverse, il est fortement recommandé d’ajouter un trait à la suite du montant pour éviter les ajouts frauduleux.

Étape 2 : Renseigner le montant en lettres

Par la suite, vous devrez indiquer le montant en toutes lettres en haut à gauche du chèque. Il est indispensable de noter l’intégralité du montant, même les centimes. Pour un montant de 20,50 € vous écrirez ainsi « vingt euros et cinquante centimes ». Nous vous recommandons également de barrer l’espace restant d’un trait net afin d’éviter également l’ajout d’une somme supplémentaire. Veillez à ne pas laisser d’espace vide pouvant être rempli, cela vous évitera d’être débité d’un montant plus important que celui prévu.

Également, il est extrêmement important que la somme inscrite en chiffre et le montant en lettre soient identiques. En cas de divergence, ce sera l’inscription en lettre qui prévaudra.

Ainsi, faites attention à ce que votre écriture soit claire et lisible. Également, évitez les potentielles fautes d’orthographes. Pour rappel, les chiffres et nombres sont invariables et ne prennent donc pas de « s » à l’exception de « cent » et « vingt » qui prennent un « s » lorsqu’ils sont précédés mais pas suivi d’un chiffre. Pour exemple :

  • « 300 » s’écrit « trois-cents » mais « 305 » s’orthographie « trois-cent-cinq ».
  • « 80 » s’orthographie « quatre-vingts » mais « 99 » s’écrit « quatre-vingt-dix-neuf ».

Étape 3 : Marquer le bénéficiaire

Par la suite, il vous faudra renseigner le bénéficiaire, c’est-à-dire, la personne qui encaissera votre chèque. Cela peut être une société ou un particulier. Celui-ci s’inscrit sur la ligne précédée du « A ». Si votre bénéficiaire est un particulier, il vous faudra écrire « M » ou « Mme » suivi du nom de la personne concernée. Si vous devez payer une société, il est primordial de renseigner le nom exacte de l’entreprise présent sur votre facture.

Il est également possible de rédiger un chèque pour deux bénéficiaires. En effet, l’arrêt n°927 du 27 novembre 2019 de la Cour de Cassation a attesté cette règle. Néanmoins, avant de créditer le chèque sur un seul des deux comptes, la banque devra s’assurer de l’accord du second bénéficiaire.

Étape 4 : Indiquer le lieu

Le lieu où vous vous trouvez lors de la rédaction doit être inscrit à gauche du chèque juste en dessous du montant en chiffre. La ligne commence très souvent par « A ». Ici, vous devrez renseigner la commune où vous vous trouvez.

Étape 5 : Reporter la date

En dessous du lieu, vous devrez dater votre chèque en renseignant la date exacte où vous avez rempli le chèque. Cet élément est primordial. En effet, il déterminera la durée de validité du chèque. Pour en savoir plus sur cela, vous pouvez lire notre article : Quel est le délai d’encaissement d’un chèque.

Vous pourrez demander, d’un accord tacite, au bénéficiaire de réaliser l’encaissement du chèque de manière immédiate ou à une date ultérieure. Néanmoins, il est obligatoire d’indiquer exactement la date à laquelle vous avez rempli le chèque. En effet, présenter une date ultérieure ou antérieure est strictement interdit et passible de poursuites judiciaires.

Étape 6 : Signer le chèque

Par la suite, il vous faudra apposer votre signature. Celle-ci est nécessaire pour pouvoir certifier de la validité de votre chèque sans quoi il n’aurait aucune valeur. Elle se dépose en bas à gauche, juste en dessous de la mention « signature ». Il est fortement recommandé de toujours utiliser la même signature lorsque vous réalisez des chèques, cela vous évitera des pénalités et permettra de garantir la validité du chèque en cas de contrôle.

Il est fortement recommandé de ne jamais signer un chèque en blanc, c’est-à-dire un chèque qui n’est pas encore rempli. De la même manière, si votre chèque doit être rempli machinalement, veillez à ne le signer qu’une fois que celui-ci aura été complété. En effet, de cette manière, il vous sera possible de vérifier les informations apposées.

Étape 7 : Remplir le talon du chèque

Cette étape n’est pas clairement obligatoire mais très fortement recommandé. En effet, une fois que le chèque aura été détaché, vous ne disposerez plus des informations déposées tels que le montant et le bénéficiaire. Le talon du chèque sera la seule chose qu’il vous restera. Ainsi, pensez à y inscrire le montant, l’ordre, c’est-à-dire le bénéficiaire ou la raison ainsi que la date. Sur ce talon, il sera renseigné le numéro du chèque ce qui pourra s’avérer utile en cas de contestation ou pour la gestion de vos comptes.

Le talon peut être présent en haut du chèque comme dans l’exemple ci-dessus, ou sur le côté en fonction du type de chéquier que vous disposez. Pour plus d’informations à ce sujet, vous pouvez lire notre article : Chéquier portefeuille ou chéquier classique, quels différences et lequel choisir ?

Pour conclure, vous avez désormais toutes les informations pour savoir comment remplir un chèque. Veillez à respecter les indications présentés elles vous permettront d’éviter de potentielles fraudes. En cas de chèque perdu ou volé, il vous sera nécessaire de faire opposition. Vous pouvez regarder notre article sur comment faire opposition à un chèque ?